Herritarrak est présent au conseil municipal d'Urruña depuis 1983.

          Forts de cette expérience, nous travaillons un nouveau projet pour notre village

             Un projet abertzale, ouvert, transparent,  social, écologique et solidaire.

        

    Nous connaître Quoi de neuf ? nous rejoindre    

     MERCI AUX URRUÑAR  QUI SONT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX A NOUS FAIRE CONFIANCE ! 

                                                                                                                                                                            Filipe ARAMENDI            

                                         

 

 

Nos statuts (extraits)

«L' association a pour but de regrouper les personnes attentives à leur environnement culturel, économique et social, pour une gestion démocratique de la commune, pour le développement de l’économie locale et pour la sauvegarde de l’identité culturelle basque. L’association a également pour but de défendre et protéger l’environnement, le cadre de vie et les sites naturels et historiques de la commune d'Urruña"

Comme vous pouvez le lire dans l’article 2 de nos statuts (ci-dessus), l’objet de l’association Herritarrak n’est pas du tout de bloquer la gestion de la commune en abusant des tribunaux. Par contre, si des décisions municipales nous semblent mauvaises et qu’elles vont à l’encontre des objectifs que nous défendons. il est normal que nous réagissions.(voir le dossier Axerizilo) et Putillenia

L'avenir de la commune n’est pas l’affaire du seul maire et de sa majorité, et ne se décide pas tous les six ans par des promesses lors des campagnes électorales.

Il y a longtemps que Herritarrak fait de l’information de la population une priorité. On sait que le Gure Herrian est toujours très attendu, et lu même par nos plus farouches adversaires. 

Ce site est ouvert à tous, faites  parvenir vos réflexions ou vos informations à :

herritarrak.elkartea@gmail.com

VICTOIRE DES LIBERTES 

La liberté d’association et la liberté d’opinion étaient attaquées par Mr Daniel Poulou lorsque ce dernier, au nom de la commune d’Urrugne, avait assigné les 15 et 16juillet 1996 l’association HERRITARRAK et sept de ses membres à titre personnel devant le Tribunal de grande instance de Baiona pour abus du droit d’ester en justice.                                                                                    En effet le maire n’avait pas accepté que l’association dépose un recours devant le Tribunal administratif de Pau contre l’autorisation de lotir du lotissement Putillenia du 11 mars 1996. La justice a sanctionné sévèrement Daniel Poulou en rappelant à ce dernier que les tribunaux ne pouvaient être utilisés pour museler et détruire une opposition gênante.                           Dans son arrêt du 5 novembre 2001, la Cour d’appel de Pau confirmant entièrement une première décision du Tribunal de Baiona du 21février 2000, a clairement considéré “qu’aucun abus de droit n’est caractérisé a l’encontre de l’association HERRITARRAK ou de ses membres”, ces derniers ayant d’ailleurs obtenu raison devant le Tribunal administratif, et surtout “que la commune d’Urrugne a agi dans un but dissuasif et d’intimidation, et non dans le cadre d’une défense éclairée de ses intérêts, en faisant preuve d’une obstination abusive”.   

 Le Tribunal de Baiona avait déjà indiqué “qu’en demandant la condamnation personnelle des membres pour la seule raison de leur appartenance à l’association, la commune d’Urrugne a occasioné un préjudice moral important, consistant d’une part en une atteinte à la liberté d’association, voire à la liberté d’opinion, d’autre part en une menace abusive de condamnation sur leurs biens personnels”                                                                                        Résultat des courses: la commune doit payer à l’association et à ses membres plus de 150.000 F de dommages et intérêts et frais de justice  Pas grave pour Mr. Daniel Poulou car c’est le contribuable Urruñar qui paiera!!!   Qui de l’association HERRITARRAK ou de Daniel Poulou fait perdre de l’argent à la commune ?    

 Enfin, bravo à tous les élus qui avaient en 1996 soutenu Daniel Poulou dans ses caprices d’enfant gâté.   Nous avions les élus que nous méritions!            Extrait du jugement:

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

ARRET DU 05/11/2000

Force est de constater que la Commune d’URRUGNE a agi dans un but dissuasif et d’intimidation, et non dans le cadre d’une défense éclairée de ses intérêts, puisqu’aucun abus de droit ne pouvait être établi au moment des assignations des 15 et 16 juillet 1996, en l’absence de décisions sur les recours formés devant la juridiction administrative.

La Commune d’URRUGNE a fait preuve d’une obstination abusive en poursuivant sa procédure malgré les décisions de la juridiction administrative, dont la motivation l’informait clairement sur le mal fondé de ses prétentions.

Communauté Pays Basque

Etude Compétences 

Étude Gouvernance

Etude Fiscalité  

Etude Conseil des élus/Acadie  

Etude UPPA      

Phases de la refonte  

Pôle territorial sud P B  

Les archives 

Compétences de la Comm d'Agglo Sud P B

Ondarkinak Les Déchets    

P.L.U  

S.C.O.T    

Axerizilo    

Santa flor/Florenia     

Putillenia     

Poulou   

Nos propositions en 2014:

  Démocratie Municipale   

 Logement & politique foncière

  Vie sociale

   Euskara  

Économie   

Environnement   

Scrutin municipal 2014 

LA LISTE 2014

Notre plaquette    

 

 

 

 

2016

2017

Intranet

herritarrak

Iraunkor gunea

 

PRESOAK 

 

GAZTEAK 

 

                       Nous nous inscrivons dans la revendication d'une collectivité territoriale spécifique pour Iparralde.Tous les peuples ont le droit de se déterminer librement en vertu de ce droit, ils déterminent librement leur condition politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel (résolution 1514 des Nations Unies)